Formulaire de contact
Votre demande a bien été envoyée.
Veuillez saisir votre nom
Merci de saisir une adresse e-mail
Le format de l’e-mail est incorrect
Veuillez saisir le nom de votre société
Veuillez saisir un message

3 questions à Hubert Beroche

← Toutes les ressources
News
3 questions à Hubert Beroche

25/05/2021 par Preligens

Hubert a fait un tour du monde de l'IA à la suite duquel il a fondé le Think Tank Urban AI. Il est également en charge de l'IA à la chaire ETI de l'IAE Sorbonne Business School et met aujourd'hui son énergie et son expertise au service des villes et de l'urbain.

Il est président de l’association AI for Tomorrow qui oeuvre pour ré-inventer le monde de demain grâce à l'intelligence artificielle.

 

Quels sont selon vous, les plus grands défis auxquels l'IA peut répondre pour construire le monde de demain ?

L’IA peut nous aider à relever de nombreux défis de notre époque. Prenez l’exemple des villes. Elles représentent aujourd’hui plus de 70% de nos émissions de CO2. Notre aptitude à préserver un monde habitable dépend donc de notre capacité à créer des villes durables. Et je crois que l’IA peut nous y aider. D’abord en optimisant les systèmes existants (énergétiques, routiers,…), mais surtout en rendant possible des changements de paradigmes urbains : en servant de support à un urbanisme circulaire, en participant à une meilleure distribution des infrastructures et services urbains ou encore en favorisant les mobilités douces. L’IA peut aussi contribuer à lutter contre l’autosolisme en favorisant la mobilité partagée et à préserver les canopées urbaines. Dans chacun de ces cas, l’IA participe à la création de villes bas carbone.

Je suis également persuadé que l’IA peut nous aider à renforcer notre « vivre ensemble ». Qu’elle peut nous aider à faire société et mieux nous connaître. Le propos peut paraître surprenant car aujourd’hui c’est plutôt l’inverse qui semble se produire… L’IA contribue à polariser nos sociétés en nous enfermant dans des chambres d’écho. On nous montre constamment les mêmes contenus et les mêmes personnes. Mais ce n’est là qu’un usage de l’IA parmi une multitude d’autres possibilités. La même technologie pourrait nous aider à mieux nous connaître, à éprouver l’altérité, à « penser contre nous-même ». L’IA peut aussi être au service de la convivialité et de l’accomplissement personnel.

Pensez-vous que le système éducatif doit s'adapter pour intégrer un apprentissage de l'IA, de ses notions, de son éthique dès le plus jeune âge ?

Les IA occupent une place grandissante dans nos existences. Les citoyens interagissent ainsi au quotidien avec elles, dans la plupart des cas sans même le savoir…  Pour lutter contre cela, il faut en effet mieux former les individus, les éveiller aux sujets de l’IA, peut-être même intégrer une nouvelle matière à la croisée entre le coding et les humanités digitales aux programmes scolaires. Mais il doit aussi, et surtout, y avoir une meilleure maturité institutionnelle et réglementaire sur ces sujets.

 Il y a également un travail de société à faire sur l’IA, presqu’un travail d’introspection culturelle. De quel contrat social voulons-nous ? Comment avons-nous envie d’avancer, ensemble, face aux grands défis de notre époque ? C’est en répondant à ces questions que nous pourrons développer des systèmes d’IA conformes à nos valeurs.

Est-ce que l'IA, selon votre analyse, a le potentiel d'un renouveau industriel participant à la relance économique de la France et de l'Europe ?

Si derrière « renouveau industriel » on entend industrie bas carbone, porteuse de sens et créatrice de richesses (sociales, économiques,…), alors ma réponse est oui.  

 L’Europe et la France ont les moyens de développer des IA compétitives et souveraines au service d’un tel renouveau industriel. La France dispose des meilleurs chercheurs au monde dans le domaine tandis que l’Europe a des programmes de très haut niveau (entre autres ELLIS) et commence à se doter d’une vraie vision sur ces sujets.

Entre la Chine et les Etats-Unis, l’Europe peut proposer un modèle d’IA alternatif et éthique.

Related articles
Jules Verne - entre rêves et sagesse
Jules Verne - entre rêves et sagesse
Jules Verne - entre rêves et sagesse