Formulaire de contact
Votre demande a bien été envoyée.
Veuillez saisir votre nom
Merci de saisir une adresse e-mail
Le format de l’e-mail est incorrect
Veuillez saisir le nom de votre société
Veuillez saisir un message

Avant Zapad 21, la Pologne décrète l’état d’urgence dans ses régions frontalières avec la Biélorussie

← Toutes les ressources
ZAPAD
Avant Zapad 21, la Pologne décrète l’état d’urgence dans ses régions frontalières avec la Biélorussie

02/09/2021 par Laurent Lagneau

L'article est à retrouver sur Opex360.com

Durant l’été 2017, l’exercice militaire Zapad 17, organisé conjointement par les forces russes et biélorusses, avait donné lieu à de nombreux commentaires avant son lancement, la Russie ayant été accusé de manquer de transparence, notamment sur le nombre de soldats et les moyens qu’elle comptait alors engager.

« Lorsque nous regardons uniquement l’exercice qui est présenté par la Russie, il ne devrait pas y avoir d’inquiétude. Mais quand on regarde la situation dans son ensemble, nous devons nous inquiéter parce que la Russie n’est pas transparente », avait ainsi commenté le général Petr Pavel, alors président du comité militaire de l’Otan.

Quatre ans plus tard, et alors qu’une nouvelle édition de l’exercice Zapad se prépare [et il sera possible de le suivre grâce aux outils développés par l’entreprise française Preligens, ndlr], la Pologne vient d’annoncer qu’elle va décréter l’état d’urgence dans les régions frontalières avec la Biélorussie à compter de ce 2 septembre, pour une durée de 30 jours. La dernière fois qu’une telle mesure a été prise remonte à 1989, juste avant la chute du régime communiste.

« Nous utilisons tous les moyens possibles pour surveiller cet exercice [Zapad 21] » et « nous prenons toutes les mesures [politiques et militaires] nécessaires pour neutraliser d’éventuelles menaces ou provocations », a fait valoir le ministère polonais de la Défense auprès de l’agence Reuters. Cependant, il n’a pas donné le détail exact des mesures en question.

Les autorités polonaises semblent préoccupées par le contexte dans lequel va se dérouler l’exercice Zapad 21. En effet, la frontière qui sépare la Biélorussie de la Pologne est actuellement sous tension, en raison d’un afflux de migrants originaires du Moyen-Orient et d’Afghanistan. Et la même chose est observée du côté de la Lituanie, qui, en août, a accusé Minsk d’instrumentaliser la question migratoire afin de la déstabiliser et répondre aux sanctions prises par l’Union européenne à l’égard du gouvernement biélorusse.

« Si certains pensent que nous allons fermer notre frontière […] et devenir un camp de réfugiés pour ceux qui fuient l’Afghanistan, l’Iran, l’Irak, la Syrie, la Libye ou la Tunisie, ils se trompent. Nous n’arrêterons personne. Ils ne cherchent pas à venir chez nous, ils veulent se rendre dans cette Europe des Lumières, chaude et confortable », avait déclaré, non sans ironie, Alexandre Loukachenko, le président biélorusse, en juillet.

Sauf qu’il été établi, selon l’UE, que Minsk a mis en place une filière de migrants pour justement mettre ses voisins sous tension. C’est ce qu’a affirmé Josep Borrell, le Haut représentant de l’Union pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, dans un entretien donné au quotidien espagnol El Pais.

Quoi qu’il en soit, a souligné Mariusz Kaminski, le ministre polonais de l’Intérieur, « en tant qu’État, nous devons avoir le sentiment que notre frontière orientale est bien préparée à diverses éventualités », d’où le « grand nombre de soldats, de gardes-frontières et de policiers » qui y ont été déployés. Son collègue de la Défense Mariusz Błaszczak, n’a pas hésité à parler d’une « attaque hybride » contre la Pologne et l’Union européenne.

« La situation à la frontière est difficile et dangereuse. […] Nous devons prendre de telles décisions et assurer la sécurité de la Pologne et de l’UE », a résumé Blazej Spychalski, le porte-parole de la présidence polonaise.

image © Opex360.com

Articles en relation
Zapad 2021 : Analyse de l'exercice militaire russe par Preligens
Zapad 2021 : Analyse de l'exercice militaire russe par Preligens
Zapad 2021 : Analyse de l'exercice militaire russe par Preligens
Erdogan renforce son emprise sur le nord de Chypre
Erdogan renforce son emprise sur le nord de Chypre
Erdogan renforce son emprise sur le nord de Chypre
AI factory — Partie 1 [EN]
AI factory — Partie 1 [EN]
AI factory — Partie 1 [EN]